Les trompe-l’oeil nous trompent-ils ?

Parlons métier et technique

Trompe-l'oeil

Nous aimons passionnément notre métier : nous aimons donc en parler, le rendre accessible, le transmettre, montrer à quel point bâtir et rénover se doivent d’être des actes responsables et respectueux. Aors parlons un peu de métier et de technique.

Les trompe-l'oeil nous trompent-ils ?

Au sens propre, le trompe-l’œil est une « peinture décorative visant à créer l’illusion d’objets réels en relief par la perspective» (Le Robert). Dans nos métiers, le trompe-l’œil sur des façades est par excellence un décor architectonique (i.e. « conforme à la technique de l’architecture » toujours Le Robert) dont l’expertise d’exécution sublime le bâti.

Villa de May, Beaulieu sur mer, Décors architectoniques en trompe-l'oeil
A l'origine, une fonction décorative "économique"

Imaginons par exemple une façade riche en modénatures et ornements, un pignon plus neutre, plus pauvre (historiquement bien souvent par économie), et à nouveau une façade ornementée. Les décors architectoniques en trompe-l’œil peints sur ce pignon “pauvre” vont donner l’équilibre entre les deux façades ornementées et faciliter l’intégration du bâti dans le milieu urbain.

Si ce travail en trompe-l’œil a pu paraître à une lointaine époque plus économique que les ornements, l’expertise nécessaire des peintres et fresquistes lui a, au fil du temps, donné une réelle valeur.

Façade rue Assalit / rue Miron, Nice, Décors architectoniques en trompe-l'oeil, encadrements et bandeaux
Villa de May, Beaulieu sur mer
Pourquoi "trompe-l'oeil" ?

La réponse est par essence moins étymologique que pour « modénature » ! La maitrise des perspectives et des lois de la perception permet au peintre de tromper l’œil du spectateur en lui donnant l’illusion du volume. Le trompe-l’œil devient anamorphose lorsque l’œil se doit d’être en biais, et non perpendiculaire, pour saisir cette illusion du volume.

IMED Bariquand Alphand, Menton, Décor architectonique en trompe-l'oeil
IMED Bariquand Alphand, Menton, décor architectonique en trompe-l'oeil
Quand l'art se mêle à la technique

Sur notre belle Côte d’Azur, les décors architectoniques en trompe-l’œil étaient bien souvent réalisés par des peintres itinérants venus d’Italie, avant que leur expertise se transmette à nos compagnons.
Peintres et fresquistes œuvrent encore aujourd’hui directement sur le support mural de l’architecture pour la servir et la prolonger : suivant les lois de la perspective, le trompe-l’œil donne l’illusion du volume et sublime la décoration du bâti.

Par passion, impossible de ne pas vous emmener vers quelques grands noms du trompe-l’œil en art urbain : Tony Garnier (1869-1948), architecte et urbaniste français, dont la Cité lyonnaise est devenue un véritable musée urbain, incluant depuis 2016 la rénovation création de peintures murales ; Ernest Pignon-Ernest, artiste plasticien considéré comme l’un des précurseurs de l’art urbain en France,  Bansky, encore anonyme à ce jour, ou Zoer
Nous restons humblement sur notre métier : nous vous invitons au passage à toujours garder les yeux ouverts sur l’Art.

Place "Royale" Garibaldi, Nice
Réaliser des trompe l'oeil

S’agit-il de restaurer une façade ancienne ou de donner vie à une façade contemporaine ? Quelle que soit la technique, le trait est le même. Par contre, selon le bâti, nous travaillons à la chaux, avec différents pigments, différentes sources : la qualité de la réalisation finale réside donc à nouveau dans la connaissance des matières et matériaux, l’impact du climat et des polluants, l’environnement de vie du bâti.

Du décor architectonique en trompe-l'oeil à la fresque

Le décor architectonique prolonge la façade et l’anime conformément à l’architecture voulue. La fresque, intérieure ou extérieure, est picturale, décorative : elle créé un lien, donne une ambiance ou va jusqu’à raconter une histoire. 
Observez par exemple les façades florentines de l’IMED Bariquand Alphand à Menton (que les équipes de Véronique Combès ont eu l’honneur de restaurer en 2008-2009) : ornements, modénatures, trompe-l’oeil architectoniques et décors peints s’allient parfaitement.

Nos engagements Combès Bâtiment

L’expérience de Véronique Combès, la transmission et l’apprentissage des équipes, nous permettent d’intervenir pour des réalisations esthétiques et pérennes, respectueuses du style architectural, du bâti et de l’environnement.

IMED Bariquand Alphand, Menton